logo%20weifa%202019-2020_edited.jpg

Pratiquer le Taïchichuan, le Qigong ou la méditation est avant tout reconnecter à sa propre nature. Mais nous ne sommes pas séparés de la nature dite extérieure pour autant. Bien des pratiquants de ces arts du souffle interne témoignent de ce que le rapprochement d’avec soi-même ouvre à la perception claire, lucide et joyeuse du vivant en dehors. Dans l’autre sens, se connecter avec la nature nous permet de renouer si besoin avec le mouvement

naturel qui nous FAIT: soleil et vitamine D,ions négatifs de la terre et ouverture -apaisement des sens a l’ecoute et au ressenti des éléments, voici la vie que nous revendiquons et invitons chaque être humain à contacter. Lorsque ce n’est pas possible directement, veiller à ce que notre naturel interne bouge vraiment, soit stimule et déployé, tel est le combat pacifique des pratiquants de notre école, et de tous les styles de Taïchi à travers le monde. Bonne pratique! Bonnes retrouvailles perpétuelles...